De futurs agents de maintenance en apprentissage à Tokuyama

20180608-partenariat-Tokuyama-CCI-apprentissage-DGs.jpg

 

Vendredi 8 juin 2018, Naoki Muratake (actuel directeur général de Tokuyama) et Charles Roger (directeur général de la CCI-NC) ont signé, en présence de Hironori Shuto (futur directeur général de Tokuyama), une convention de partenariat relative à la formation d’agents de maintenance en électricité et instrumentation (AMEI) par apprentissage, en présence des apprentis et de l’équipe pédagogique de la CCI Apprentissage.

Ce dispositif exceptionnel vient en complément des heures d’apprentissage dans les entreprises dans lesquelles les apprentis sont par ailleurs en contrat à l’année.

Points forts du projet

Grâce à ce partenariat, la promotion 2018 des étudiants de la filière AMEI bénéficient, durant six mois, sur le site de la cimenterie Tokuyama à Numbo, d’un apprentissage de haut niveau consistant en :

  • des applications pratiques en milieu professionnel,
  • l’utilisation de matériel à la pointe de la technologie,
  • et des partages d’expériences.

Avec la société Tokuyama, il s’agit de mettre en place de nouveaux outils techniques de digitalisation industrielle, dans un objectif de professionnalisation et d’insertion des jeunes Calédoniens.

Pour Tokuyama, cette coopération est un encouragement à l’apprentissage de ses métiers et une mise en lumière du rôle majeur de l’industrie locale. Elle permettra aussi de valoriser son personnel à travers la découverte et la transmission de ses savoir-faire.

Organisation

20180608-partenariat-Tokuyama-CCI-apprentissage-groupe.jpgIl est prévu un effectif maximal de 12 apprentis susceptibles d’intervenir en même temps sur ce projet qui se déroulera, pour la partie préparation, sur le plateau technique de la CCI Apprentissage (plateau de l’Institut de régulation et d’automation - IRA – à Nouville) et, pour l’installation et les tests du matériel, sur le plateau de production de l’entreprise Tokuyama.

Les apprentis seront systématiquement encadrés par des formateurs professionnels et des salariés de la société Tokuyama. Moyens mis à disposition des apprentis par Tokuyama.
Dans le cadre de cette convention, la société Tokuyama met à disposition les matériels et consommables suivants :

  • un ensemble d’automates (S7-1200) et d’écran HMI pour la réalisation de l’automatisation du déchargement en mer,
  • un ensemble de composants électriques qui permettra l’automatisation du déchargement de matière première,
  • les compétences techniques de son personnel,
  • les organes de sécurité électrique.

Les équipements et matériels mis à disposition devront être installés respectant les différentes réglementations en vigueur, notamment en ce qui concerne la sécurité, la santé et l’hygiène.

À propos de Tokuyama Nouvelle-Calédonie

La société Tokuyama NC fabrique et commercialise des ciments normalisés NF, 14001, 9001, et spécialement adaptés à l’environnement calédonien.

L’activité de l’usine de la baie de Numbo a débuté en 1972. Anciennement Holcim Nouvelle-Calédonie, la cimenterie de Numbo a été rachetée en juin 2013 par le groupe industriel japonais Tokuyama, spécialisé dans la chimie de pointe.

Bien que le ciment ne soit pas son cœur de métier, cette industrie représente 25% de l’activité du groupe Tokuyama Corporation.

 

Source : Communiqué de presse CCI Nouvelle-Calédonie – Juin 2018