Du ciment gracieusement offert au RSMA

RSMA_TNC 6.jpg

 

Tokuyama et le RSMA (Régiment du service militaire adapté) ont signé une convention de partenariat en juillet dernier. La formalisation d’une coopération de plusieurs années.

RSMA_TNC 7.jpgLe RSMA propose actuellement 14 filières de formation aux jeunes Calédoniens de 18 à 25 ans à la recherche d’une insertion. Parmi elles, des formations aux métiers des travaux publics, et à ceux du bâtiment. « Pour répondre à nos besoins en ciment, Tokuyama nous fournit gracieusement cette matière première », souligne le lieutenant-colonel Christian de Villers, chef de corps du RSMA-NC. Dans le cadre de sa responsabilité sociale d’entreprise, Tokuyama s’associe en effet totalement à la démarche du RSMA. « Il forme des jeunes sans métier et leur offre une voie professionnelle avec à la clé, une place dans la vie active. Nous souhaitons apporter notre pierre à l’édifice », reprend Loïc Le Pen, responsable commercial & logistique de Tokuyama. A ce titre, l’industriel offre le ciment nécessaire à la formation, soit une douzaine de tonnes par an.

Former sur la bonne utilisation du produit

Mais le ciment est un produit de base. Ce n’est que rajouter à d’autres ingrédients qu’il « devient » béton. « Notre premier intérêt est de garantir notre produit dans le temps. Il nous est donc apparu intéressant de dispenser une formation à la bonne utilisation de nos produits, avec la remise d’un livret « le guide du maçon ». C’est un point capital pour éviter les sinistres à terme sur les bâtiments. »
Ainsi, chaque promotion de stagiaires vient suivre une formation sur les différentes capacités et utilisations des ciments, les risques induits, les mesures de sécurités, etc.

Cette participation à la formation est une importante plus-value pour le RSMA, insiste le lieutenant-colonel de Villers. Et pour clore la formation, l’entreprise récompense le major de chaque promotion.

Extrait du MADE IN – Août 2017